Fiscalité de la location meublée

La location meublée, est un choix judicieux à réaliser pour louer un bien, vous créez un capital et anticipez l’avenir. Aujourd’hui, il existe deux statuts pour déclarer vos revenus de loueurs en meublé « professionnel » LMP ou « non professionnel » LMNP. Nos experts en immobilier locatif comparent les avantages pour vous guider dans votre décision.

Location meublée : une rentabilité favorable

Pour une même qualité de service, un loueur en meublé percevra des loyers de 10 à 25 % plus élevés que pour une location nue. Bien que la location meublée engage des dépenses supplémentaires : équipements, entretien, services, coûts de commercialisation…, tous les coûts liés à la location meublée restent déductibles du bénéfice imposable.

Location meublée : une flexibilité de gestion et du bail

En location nue, la durée minimale du bail est normalement de trois ans. Pour les locations meublées, la durée du bail peut varier entre 1 jour et plusieurs années. Vous gérez le planning des locations à votre guise et vous pouvez même profiter de votre logement pour les vacances. Enfin, les impayés sont évités d’autant que les locataires saisonniers payent parfois dès leur arrivée. Il est très simple de transformer votre location nue en location meublée. Il suffit d’équiper votre logement des équipements et du mobilier requis, et de rédiger un contrat de location type meublé.

Location meublée : une fiscalité avantageuse

Pour déclarer vos revenus de loueur en meublé avez le choix entre deux statuts qui présentent des avantages importants sur le plan fiscal :
  • Le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP)
  • Le statut de loueur en meublé professionnel (LMP)
Dans les deux cas, contrairement aux locations nues, les loyers sont imposés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et non comme des revenus fonciers. La catégorie des bénéfices industriels et commerciaux entraîne d’autres particularités comptables, plutôt avantageuses :
  • Vous déduisez vos charges de vos revenus : intérêts d’emprunts, charges de propriété et de copropriété, d’entretien et de réparation.
  • Vous amortissez votre bien hors terrain (jusqu’à 85 % de la valeur d’achat) et le mobilier. L’amortissement, ce qui peut « effacer fiscalement » vos loyers.
Aussi, dans cette catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), 2 options sont possibles pour déclarer vos revenus :

Le régime micro-BIC

Si les revenus générés par des biens loués en meublé n’excèdent pas 32 900 € (base 2016), le régime micro-BIC s’applique automatiquement. Il permet de calculer le bénéfice imposable en appliquant un abattement de 50 % sur les loyers.
  • Avantage du mirco-Bic : simplicité (pas de comptabilité à tenir).
  • Inconvénient du micro-Bic : vous ne pouvez pas déduire vos charges réelles puisqu’elles sont forfaitisées à 50 % du montant des loyers. Il ne permet donc pas de générer de déficit ou de défiscaliser totalement les loyers.

Le régime réel simplifié

  • Avantage du réel simplifié : vous bénéficiez de l’amortissement du bien immobilier et de la déduction de toutes les charges et dépenses liées à l’activité de loueur en meublé. Cela engendre une baisse voire une annulation de la fiscalité.
  • Inconvénient du réel simplifié : vous devez mettre en place un suivi comptable réalisé par un expert.

LMP et LMNP, quelles différences ?

La principale différence entre les deux statuts des loueurs en meublé concerne la gestion des éventuels déficits :
  • En LMP : ils s’imputent sur le revenu global,
  • En LMNP, ils ne peuvent être imputés que sur des revenus de même type.
Dans les deux cas, le déficit est reportable sur dix ans.

Le conseil de nos experts en immobilier locatif pour choisir entre statut LMP & LMNP ?

Ce choix dépend du niveau des loyers générés par la location meublée. Pour bénéficier du régime de la location meublée professionnelle LMP, vous devez :
  • Etre immatriculé au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés).
  • Percevoir plus de 23 000 € de loyers par an.
  • Retirer de cette activité au moins 50% du revenu global de votre foyer fiscal.

Loueur en meublé : entourez-vous d’un expert dans l’optimisation fiscale de votre activité

Le statut fiscal du LMNP comme celui du LMP exige un véritable savoir-faire en matière comptable, fiscal et en immobilier locatif. Notre filiale Amarrim est spécialisée dans l’expertise comptable en immobilier locatif et vous propose un accompagnement sur mesure. Votre conseillé dédié vous conseille sur le choix à effectuer entre LMP et LMNP. Nous gérons des dossiers LMP/LMNP au quotidien !   Pour obtenir des informations et nous contacter, rendez-vous sur www.amarrim.fr.