Contactez-nous

Associations nantaises : 3 conseils avant de vous lancer

Nantes compte plus de 6000 associations pour un réseau de 70 000 bénévoles. Viennent s’ajouter à ce tissu associatif riche et diversifié, 2800 structures et près de 37 000 emplois dans le domaine de l’économie sociale et solidaire. Des chiffres qui dévoilent un marché associatif et économique de grande envergure.

Aujourd’hui toutes ces structures ont un besoin en comptabilité et pas des moindres : recherche de financements, de subventions, obligations comptables et juridiques, certification des comptes…

Nous vous proposons quelques conseils sur les étapes clés qui composent l’administration associative.

Premier conseil : Bénéficier de subventions

Pour faire vivre votre projet, vous allez avoir besoin d’argent. Les associations loi 1901 n’ont pas pour but premier de générer des profits c’est pourquoi la recherche de financements peut parfois relever du parcours du combattant.

Vous pouvez bénéficier d’une aide de la part de l’État, des collectivités (mairie, département, région, etc.) ou d’établissements publics. Si votre association est déclarée et immatriculée au répertoire Sirene  vous pouvez effectuer une demande de subvention pour réaliser une action ou un projet d’investissement, contribuer au développement d’activités ou contribuer au financement global de son activité.

Attention ! Le financeur public dispose d’un pouvoir discrétionnaire pour accorder ou refuser une subvention et il n’a pas à justifier sa décision.

La Ville de Nantes soutient le dynamisme associatif local. Des subventions peuvent être accordées à des associations dont le projet et les actions présentent un intérêt public local et s’intègrent dans les politiques publiques de Nantes. Vous pouvez faire votre demande sur le site du service public.

Deuxième conseil : Mettre en place un financement associatif

Une association dispose également de différents moyens internes et externes pour récolter des fonds (autre qu’un financement public). On parle dans ce cas de financement associatif. Cela concerne :

  • Le versement d’une cotisation, sous réserve que les statuts de l’association le prévoient. Faites attention, la cotisation doit correspondre à un besoin réel de financement et non pas constituer une réserve de trésorerie pour l’association. Le versement de la cotisation peut se faire par tout moyen (chèque, prélèvement, espèce) et n’est pas forcément annuel. Le montant est prévu dans les statuts ou le règlement intérieur. La cotisation est très répandue dans les associations sportives notamment.
  • Le  versement de droits d’entrée : c’est une somme versée par tout nouveau membre d’une association, seulement au moment de l’adhésion.
  • Le financement en interne grâce aux apports des membres, que ce soit des apports mobiliers (des ordinateurs), immobiliers (des locaux) ou d’une somme d’argent. L’apporteur transfère la propriété du bien avec une contrepartie et peut inclure une clause de reprise à son apport en cas de dissolution de l’association.

Financer votre association avec les dons

Une association peut obtenir des dons sans obligation déclarative sous la forme d’argent ou de biens mobiliers (ordinateurs, chaises, tables, outils, etc…). Ces dons spontanés peuvent permettre aux donateurs de bénéficier de réductions d’impôt si l’association poursuit un but d’intérêt général.

Troisième conseil : Tenir votre comptabilité

Les obligations comptables d’une association vont dépendre de plusieurs critères : sa taille, son activité, sa fiscalité, son environnement réglementaire ou son mode de financement. Si vous êtes une association ayant une activité économique vous n’aurez pas les mêmes obligations comptables qu’une association sportive ou une association bénéficiant de financements publics.

Une association ne doit pas obligatoirement avoir un expert-comptable pour la tenue de la comptabilité ainsi que l’établissement des comptes annuels. Cependant, à moins d’avoir des compétences comptables en interne, il est préférable de confier toute ou partie de la gestion de la comptabilité à un expert-comptable.

Vous êtes une association nantaise et souhaitez bénéficier d’un accompagnement dans la gestion de votre comptabilité ? N’hésitez pas à nous contacter via notre formulaire ou par téléphone au 07 86 81 04 06. Karine se fera un plaisir de vous répondre !

Faites vous guider, étapes par étapes

Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Votre trésorier réalise la saisie des documents comptables, Amarris réalise le bilan
  • Votre trésorier réalise la saisie et le bilan de l’association, Amarris certifie vos comptes

Pour plus d’informations : consultez notre offre dédiée aux associations.