Changer d’Expert comptable, c’est facile

Changer d’expert-comptable, c’est simple

Vous vous demandez quelles sont les conditions à respecter pour vous séparer de votre actuel expert-comptable ? Pas de complications inutiles, il vous suffit de vous adresser à votre nouvel expert-comptable. C’est lui qui se chargera de l’ensemble des formalités de reprise de votre comptabilité.

Il y a tout de même quelques précautions à connaître pour que la transition s’effectue dans les meilleures conditions.

Délais de préavis à respecter

Dans la plupart des cas, les cabinets d’expertise comptable imposent à leurs clients un préavis en cas de rupture de la lettre de mission de 3 mois avant l’échéance de l’exercice comptable en cours. Cela veut dire en clair, que si vous clôturez vos comptes aux 31/12, vous devez avertir votre actuel expert-comptable de votre intention de quitter ses services, en recommandé avec AR, avant le 30 septembre de l’année.

En cas de rupture pendant les 3 mois de préavis, votre expert-comptable est en droit de vous imposer des indemnités de rupture.

En revanche, il ne peut :

  • Exercer une rétention de vos documents comptables si vous avez entièrement payé ses honoraires.
  • Vous imposer une facture de « solde de tout comptes » en vous facturant des sommes non prévues par la lettre de mission.

Pour vous, votre cabinet Amarris Conseil prend en charge l’ensemble des formalités de transition avec votre ancien expert comptable. C’est simple et vous n’avez à vous soucier de rien.