Je recrute mon 1er salarié, combien cela va me coûter si je le paie au Smic ?

Il faut tenir compte des charges sociales, des charges patronales et des coûts indirects… Réponse de votre expert-comptable Amarris Conseil.

Vous pressentez que vous aurez bientôt besoin de quelqu’un pour vous relayer au sein de votre entreprise et vous vous demandez combien cela va vous coûter ? Pour déterminer le « coût d’un salaire », il faut tenir compte d’abord du salaire brut mais également des charges salariales et patronales, des coûts indirects…

Prenons l’exemple d’un salaire égal au montant du Smic.

Les cotisations qui s’ajoutent au coût d’un salaire au smic

  • Smic mensuel brut (base 35 heures) = 1 445 € (au 01/01/2014).
  • Smic mensuel net (base 35 heures) = 1 128 €.

Il faut compter en plus 13 % de charges patronales après abattement. Celles-ci sont calculées sur le montant brut du salaire, soit dans cet exemple : 188 €.

En embauchant un salarié au Smic, vous le payerez donc 1445 € bruts, mais en réalité, son salaire coûtera 1633 € à l’entreprise.

Les compléments de salaires à comptabiliser pour mesurer le coût d’une nouvelle embauche

Pour évaluer le plus justement ce que coûte une embauche, vous devez également tenir compte :

  • des avantages éventuels, type tickets restaurants, 13ième mois ou prime de vacances…
    des obligations liées à tout contrat de travail :
  • indemnité de congés payés (soit 10 % de la rémunération brute),
    • frais de médecine du travail,
    • maintien du salaire en cas de maladie ou événement familial,
    • remboursement de 50 % des frais de transports domicile-travail (si le salarié utilise les transports en commun),
    • mutuelle et prévoyance.

Coût d’un salaire, pensez également aux frais indirects

Créer un poste de travail au sein de l’entreprise suppose aussi des investissements, plus ou moins coûteux selon les emplois. Dans votre évaluation du coût d’une embauche, comptez également :

  • L’achat et l’installation d’un ordinateur, d’un téléphone, avec bureau et chaise adaptée s’il s’agit d’un travail de bureau…
  • L’achat de logiciels ou matériels spécifiques au métier…
  • Le coût de recrutement si vous utilisez les services d’un cabinet de recrutement, etc.

 

Et aussi :

En tant que gérant d’entreprise, est-ce que j’ai le droit au chômage ?
Si je me verse des dividendes, est-ce que je peux aussi me verser une rémunération ?

Retour au sommaire des FAQ